La Religion de I'Inde
La philosophie, la dévotion et la spiritualité indienne sont présentes à travers diverses religions telles que l'hindouisme, l'islam, le jaïnisme, et le sikhisme. Ces philosophies, ces religions et cette spiritualité sont représentées par des temples spécifiques que l'on aperçoit à travers tout le pays.

L'Hindouisme
Religion prédominante en Inde, elle compte environ 700 million de pratiquants. Selon elle, le monde repose sur un ordre, le dharma, ensemble de lois qui maintiennent l'équilibre. La seconde idée principale est que l'âme est éternelle et passe d'un corps à un autre dans le cycle des réincarnations, et ce en fonction de son karma, c'est-à-dire la somme des actions au cours d'une vie. La plus ancienne source de mythologie hindoue est la littérature védique dont les plus anciens textes sont les quatres Vedas, ou "Les Livres de Connaissances" : Le RigVeda, YajurVeda, SamaVeda et le Atharveda.

L'expression des symboles dans les temples indiens est de la plus grande importance notamment au niveau la structure et de l'ornement. Souvent, les principaux temples de l'Inde sont des annexes graduelles autour d'un lieu sacré, constituant un centre religieux qui englobe des lieux saints, et des cellules pour les pèlerins. Les architectures des temples indiens reflètent la richesse et la splendeur culturelle de ce pays. Ces temples montrent la créativité des sculpteurs, artisans, et artistes du pays.

Le Sikhisme
Le Sikhisme est l'une des religions les plus récentes au monde. C'est une religion qui croit strictement en l'existence d'un seul Dieu et enseigne plusieurs idéaux : honnêteté, compassion, piété, engagement social et surtout tolérance pour les autres religions à travers les enseignements des Dix gourous, recueillis dans l'Adi Granth, le livre saint des Sikhs. Les pratiquants peuvent être identifiés par le port du turban qui couvre leurs longs cheveux qu'ils ne coupent jamais.

Le Bouddhisme
Le mot 'Bouddha' n'est pas un nom mais un titre qui signifie « Celui qui est éveillé » dans le sens de « Celui qui prend conscience de la réalité ». Fondateur du bouddhisme, Sidhartha Gautama est né au Népal au 6ème siècle avant JC. Le titre de Bouddha lui a ensuite été ensuite attribué par ses disciples. Les Bouddhistes le perçoivent comme un idéal et un guide qui peut les conduire vers la lumière. Si le bouddhisme a pratiquement disparu sur le territoire indien, il reste prédominant dans le Nord (Ladakh).

Le Jaïnisme
Le jaïnisme est la plus ancienne religion monastique en Inde. L'ancien système de croyance de Jaïns était fondé sur une compréhension concrète de la fonction de Karma, ses effets sur l'âme vivante (Jiva), les actions et la libération de l'âme. Cette religion présente de nombreuses ressemblances avec l'hindouisme et le bouddhisme, à commencer par le respect du principe de non-violence. Certains moines jaïns portent des masques sur le visage pour éviter de respirer les petits organismes. Les pratiquants quant à eux sont généralement végétariens