Voyage Udaipur
Udaipur est une des plus belles villes du Radjasthan. Même si depuis quelques années, les lacs sont à sec en raison de la faiblesse des moussons, la ville demeure un lieu des plus attrayants. Elle possède un des palais les plus grands du monde, le City Palace. En face de celui-ci, le luxueux Lake Palace est aussi une curiosité de l'endroit qui a notamment servi au tournage du film "Octopussy" avec James Bond. A côté de ces palais, la vieille ville offre de jolies ruelles sinueuses autour de la Clock Tower et du temple de Jagdish. Elle est surnommée la ville blanche en raison de la multitude de ses maisons blanches.

Lumières de la nuit
Udaipur est une ville de légende, fière de son passé. Elle est la capitale du Mewar, un état fondé il y a plus de 1200 ans par la famille Sisodia. Le Mewar est une province qui a toujours su résister à l'envahisseur et rester indépendant des puissances moghole et anglaise. Par trois fois dans l'histoire, la forteresse de Chittorgarh fut mise à sac. Chaque fois, les hommes se battèrent jusqu'au dernier et les femmes s'immolèrent au moment où la bataille s'annonçait inéluctablement perdue. Après le troisième sac de Chittor, Udaï Singh parvint à s'enfuir et à bâtir une nouvelle ville, Udaipur. Depuis, 24 Maharanas (titre supérieur à "maharadjah") se sont succédés jusqu'à aujourd'hui. Au début du XXème siècle, le Maharana de l'époque fut le seul maharadjah à refuser d'être présent à la réunion de tous les maharadjahs organisés par Georges V. La politique de la chaise vide a bénéficié à la perpétuation de la légende. Aujourd'hui, Le Maharana est un homme déshérité par son père au profit du frère cadet. Ce dernier gère la fortune de la famille.

Danse au Bagore-Ki-Haveli
Le City Palace présente une visite intéressante. Il peut être opportun de prendre un guide pour parcourir les milliers de mètres carrés de ce palais gigantesque. Le palais est construit autour d'une colline qui affleure en certains endroits comme dans Badi Mahal, le jardin en plein air au 3ème étage. Chaque souverain a contribué à l'agrandissement et l'embellissement de la gigantesque demeure. Comme un traité d'entente a été signé avec Shah Jahan au XVIIème siècle, un mélange des courants artistiques moghols et hindous se retrouve dans les motifs des scuptures et des peintures. De nombreuses pièces décorées de miroirs attirent le regard. Des salles importantes sont à ne pas manquer : la salle des Nobles et le Zanana Palace (Palais des femmes). A noter, un superbe spectacle de son et lumière est donné tous les soirs à 20 heures sur la façade du City Palace !

Couleurs du Marché
La vieille ville aux maisons blanche offre une promenade agréable autour du temple de Jagdish et près des ghats où les lavandières battent leur linge. Les rues sont agréablement vivantes. De nombreuses boutiques se situent de part et d'autre des rues mais les marchands ne sont pas agressifs comme dans d'autres villes. Un haveli magnifique mérite une visite : Bagore-Ki-Haveli. Ce dernier offre des spectacles de danses et de marionnettes le soir. Sahelion-Ki-Bari est l'occasion d'admirer de superbes jardins.

Temples de Nagda
Dans les environs, il peut être intéressant d'effectuer une excursion dans les temples à l'entour : Temples de Nagda et d'Eklingji. Nagda fut la capitale du Mewar au Xème siècle. De nombreux temples se sont ajoutés au cours des siècles. Les petits temples sont finement sculptés et présentent de nombreuses figures érotiques. La religion hindoue ne fait pas du sexe un tabou comme dans les religions chrétiennes. Les figures érotiques font visiblement partie de l'éducation des fidèles. Les temples d'Eklingji, au nombre de 108, sont tous regroupés dans une enceinte faite de hauts murs.