Voyage Bundi
La petite ville de Bundi se love entre plusieurs modestes collines. Un souvenir inoubliable est cette vue des anciens quartiers surmontée d'un magnifique palais et d'une forteresse épousant la forme des collines. Elle donne l'impression que le temps s'est arrété le siècle dernier dans ce village. Evidemment, il faut aujourd'hui faire abstraction de l'imposante tour de télévision qui dénature la vision idyllique de la colline du Palais... En supplément de cette ambiance recherchée dans ce village, de nombreuses curiosités agrémentent la journée passée à Bundi.

Garh Palace
Le Palais de Bundi, le Garh Palace, est un ensemble imposant bâti à flanc de colline. On y monte à pied par une route pavée plutôt abrupte. On y découvre d'abord un petit jardin bien entretenu qui donne sur la principale galerie ornée de peintures. Les Murs et les plafonds sont tapissés de scènes de vie on ne peut plus travaillées. Ces scènes ressemblent à celles que l'on découvre à Udaïpur à la différence près que les femmes portent souvent des vêtements transparents et que le Maharadjah semble ne vivre que pour les femmes. De petits miroirs ont été ajoutés sur les murs et augmentent l'effet de richesse du lieu. Ensuite, il est possible de monter dans la salle des audiences que l'on pénètre en passant par une porte où la voute est formée de deux éléphants. L'espace est impressionnant mais cette partie du Palais est en mauvais état. Des travaux ont cours depuis des années et une surface de plus en plus importante est offerte au tourisme. Les guides se rendent indispensables car ils permettent de visiter certaines salles aux peintures n'ayant pas encore été traitées ou rénovées.

Garh Palace et sa forteresse
Il est possible de se promener au-dessus du Palais dans la forteresse attenante, la forteresse de Taragarh. Ceux qui aiment visiter ces ouvrages de défense admireront la double enceinte en étoile, les portes situés au fond de longs couloirs et la place laissée par un ancien canon auquel était associé un fossé pour se réfugier au moment des tirs. Le fort est abandonné à la végétation et peuplé de macaques, ce qui rend la balade différente d'une visite classique. Il faut d'ailleurs faire attention aux macaques et ne pas les attirer avec de la nourriture. Il paraîtrait qu'ils peuvent se rendre agressifs.

Suck Niwas
La ville possède aussi de nombreux puits anciens comme celui du Marché, Rani-Ki-Baori. De nombreuses sculptures flanquent les 20 m de prodonfeur. Un puits plus intéressant est celui de Dhabaï Kund. C'est un puits où de nombreux escaliers sont contruits dans une géométrie d'ensemble parfaite. Soit dit en passant, un gigantesque puits de ce type se trouve à Abhaneri sur la route entre Jaipur et Bharatpur. Et pour ceux qui, comme nous, sont frustrés de ne voir que des lacs artificiels à sec de Dehli à Udaïpur, ne pas manquer d'aller contempler le Sukh Niwas, mignon petit palais au bord du Jaït Sagar Tank. Sukh Niwas se traduit par le "Palais du Plaisir"