Voyage Bikaner
Bikaner est une ville importante au Nord du Radjasthan. C'est une ville étape entre Jaisalmer et le Shekawati. Cette ville de 600000 habitants possèdent toutefois quelques attraits touristiques comme le fort de Junagarth, la vielle ville, le marché et son temple jaïn. Pour les amateurs de sensations, ne pas manquer une excursion à Deshnoke pour la visite du temple des rats.

Junagarth Fort
Le fort de Junagarth domine les toits de la ville. C'est un fort impressionnant par sa taille et son apparence composite. Les intérieurs sont travaillés et particulièrement bien conservés. Le fort est bâti en partie dans du grès rose et en partie dans une pierre blanche. Certains endroits sont en marbre, comme la piscine située à l'intérieur. De nombreuses pièces sont ornées de plafonds aux peintures magnifiques.

Enfin, quelques curiosités agrémentent la visite comme les planches à clous ou à scies pour les fakirs, le premier ascenseur du Radjasthan fabriqué en 1914, la salle d'armes et son fusil de 4m de long à placer sur un éléphant, le biplan offert par la Couronne Britannique au Maharadjah de Bikaner après la première guerre mondiale. Quelques photos montrent la présence du Maharadjah auprès de la Reine dans les années 20, notamment lors de la signature du Traité de Versailles en 1920. La visite du Musée Prachina, dont le billet peut être pris avec le billet pour la visite du fort, ne présente pas d'intérêt notable.

Havelis - Bikaner
La vieille ville se trouve à l'intérieur d'une forteresse. Elle est parcourue de ruelles étroites que les rickshaws empruntent. Le tour classique passe par la porte Kota Gate, s'arrète devant 2 havelis magnifiques, Rampuria et Daga, et devant le temple Lakshminath et les temples jaïns.

Rats sacrés de Karmi Nata
Deshnoke se situe à 32 km au Sud de Bikaner sur la route de Jodhpur. Le Temple de Karni Mata est un lieu de culte exceptionnel en Inde : Les croyants vénèrent les rats qui sont libres de circuler dans l'enceinte. L'extérieur présente de grandes portes argentées et quelques sculptures en marbre mais la véritable attration se trouve à l'intérieur... Chacun doit se déchausser à l'entrée pour entrer dans l'univers des rats sacrés... et marcher sur un sol jonchés de nourriture et d'excréments de rats en tentant de ne pas toucher un des spécimens qui traversent la cour. Les rats sacrés seraient les réincarnations d'anciens conteurs protégés par un dieu. Quelques centaines vivent dans le Temple et sont nourris par les disciples jaïns.